langue

Hier matin, j’ai emmené Pirate chez l’orthophoniste. En effet, Pirate a un gros problème de prononciation, aucune consonne ne franchit correctement le seuil de ses lèvres, pratiquement. Nous arrivons à le comprendre, pas toujours, sa sœur, un peu plus et le commun des mortels, pas beaucoup. Ce qui frustre beaucoup Pirate, particulièrement à l’école où il a tendance à frapper les " copains " qui se moquent de lui ou qui ne le comprennent pas.

Autant dire que la socialisation de Pirate n’est pas au top !

Voilà presque 1 an que je fais du forcing afin que Pirate aille au plus tôt chez l’ortho. J’ai l’entraînement car Donzelle y est allée 3 mois, ayant quelques problèmes avec les "ch ", quand elle avait 3 ans ½.

Mais la Donzelle a un avantage non négligeable sur le Pirate : Elle est sage et obéissante. Le Pirate est extrêmement " vivant ". Autant vous dire que je ne lui ai pas donné ce surnom au hasard, ayant hésité avec celui de " Zébulon ". Donc, depuis presque un an, le corps médical refuse de me faire l’ordonnance avant les 4 ans de Pirate, âge minimum, parait-il, pour commencer une rééducation.

Pirate aura 4 ans dimanche. J’ai donc eu, enfin, cette ordonnance.

Dans un premier temps, il a été suspecté que si Pirate parlait mal, c’est parce que je le couve trop ( !) . Je dois le laisser à son père. Moi, je veux bien, mais Barbe-Bleue, en bon petit patron qu’il est, travaille environ 70 heures par semaine, les semaines tranquilles. Mon fils a une trop haute idée de l’image maternelle : Qui puis-je, si mon conjoint veut jouer au père-copain ? (Plus qu’assez de râler là-dessus). Bref, vous comprendrez bien, qu’au départ, comme d’habitude, C’EST LA MERE LA COUPABLE. Ce n’est pas exprimé clairement, mais c’est sous-jacent. La moutarde me monte au nez….

Mais, on fait parler Pirate, et là, j’ai appris à ma grande stupéfaction, qu’il n’avait pas acquis le mécanisme-réflexe de lever la langue pour articuler les consonnes. Faites " Lll " pour comprendre, et sentez où va votre langue (Euh, je l’ai écrit ça ?). Ceci serait provoqué par une succion répétée du pouce et par des prédispositions généalogiques : Barbe-Bleue a fait beaucoup d’orthophonie en ses enfances.

…Remarquons bien, qu’à ce stade, personne n’a insinué que c’était LA FAUTE DU PERE. N’imaginons même pas ce qui se serait passé si c’était MOI, qui avait eu besoin de rééducation dans ma prime jeunesse ! !

Pour conclure, la Mère indigne, forcément indigne, en prend pour 1 an minimum d’accompagnement de son fils 1 fois par semaine, chez l’orthophoniste. Ayant le souci de ne pas être taxée de possessivité, j’ai proposé généreusement de laisser cette responsabilité au Père, mais, je ne sais pas pourquoi, il a décliné….

Apparemment, donc, pour expier ma faute innée de Mère, j’ai le droit de bousiller mes journées de travail et/ou jours de repos pour convoyer mes enfants de ci, de là. Et après, on vous sort d’un air surpris des études qui prouvent que les femmes ne font pas la même carrière que les hommes ! !

Néanmoins, je continuerai à m’occuper du mieux que je peux de mes 2 amours, sans m’occuper de la foire aux vanités (Un livre que j’adore au passage).

3dwomankissing