Post pas gai, les filles !!

Je sors d'une méga-crise de spasmophilie.

Je ne supporte plus tout ça au boulot.

Je n'y arrive plus : Me remonter le moral, remonter le moral des autres, me sentir responsable des autres, au boulot, à la maison...

La bonne humeur de façade s'est lézardée.

Je ne veux pas de congé maladie, mais le physique ne suit plus.

"L'enfer, c'est les autres" disait ce vieux Jean-Paul.

C'est bien vrai.

Quand trouverai-je l'issue du tunnel ?

Edit du 08 juillet Et bien finalement, le physique m'a lâchée 17.10 de tension + état dépressif Je suis en congé de maladie, à mon corps consentant mais à mon coeur défendant