Coeur_de_rose1

 

Chers amis, aujourd'hui dans le rubrique "cuisine" nous allons apprendre à faire une crème à la rose.

Encore mieux, au lieu de la manger, nous allons nous la mettre sur la figure !

Vous qui passiez innocemment par le Donjon, vous vous demandez sans doute quelle mouche m'a (encore) piquée. Et bien je vous dirais qu'il s'agit d'une bien gentille mouche, que j'ai eu cet hiver l'occasion de rencontrer, et qui répond au doux pseudo de ...FD !

Il y a quelques années, FD m'a fait tester ses produits de cosméto "faits maison". Emballée, je me suis lancée, séduite par le côté naturel et simple de cette tambouille.

Beaucoup de recettes (et d'expérimentations aussi hasardeuses que ratées) plus tard, je ne lui arrive toujours pas à la cheville, mais j'assure tout de même ma propre consommation et celle de la famille à moindre prix !

Et puis, maintenant, j'ai une élève !

Donzelle a souhaité réaliser SA propre crème "qui sent bon" sachant que l'irritation causée par des mouchages répétés suite à un rhume lui ont laissé une pointe d'éczéma sous le nez. 

Je lui ai donc proposé de fabriquer elle-même la version simplifiée de l'une des plus vieilles recettes de cosmétologie du monde (2000 ans) : Le Cérat de Galien.

Ingrédients de base

Hydrolat de Rose 26 g
Huile d'amande douce 17 g
cire d'abeille 7g

J'y ai ajouté, pour la conservation et le renforcement de l'effet voulu :

2 gouttes de vitamine E
6 gouttes d'extrait de pépins de pamplemousse
3 gouttes d'huile essentielle de bois de rose (Excellente pour les peaux fragiles et irritées)

Tout d'abord, Donzelle a fait fondre ensemble la cire et l'huile d'amande douce :

IMG_0960

Ensuite, au bain marie, elle a amené l'hydrolat de rose à la même température (60° environ), avant de mélanger à l'huile et à la cire entièrement fondue.

IMG_0962

 

 Au bout de quelques minutes d'un mélange énergique, achevé dans un fond d'eau froide pour accélérer le processus de.. refroidissement, la crème est devenue ferme, et elle a pu y adjoindre les gouttes de conservateur et d'huile essentielle.

IMG_0965

 

Donzelle n'a plus eu qu'à mettre sa crème à la rose dans le joli pot choisi parmi les nombreux exemplaires récupérés par sa mère auprès de la famille.

IMG_0966

Il m'est un peu difficile de calculer le prix de revient de cette crème, puisque j'avais déjà tous les ingrédients en ma possession. Je l'évalue à moins de 5 euros, pour une crème à laquelle il ne manque que de la teinture de benjoin pour s'appeler du cold cream et qui fait la joie de ma Donzelle très fière de sa première tambouille.

 

* Titre insipré du célébrissime poème de Ronsard

A Cassandre

Mignonne, allons voir si la rose
Qui ce matin avoit desclose
Sa robe de pourpre au Soleil,
A point perdu ceste vesprée
Les plis de sa robe pourprée,
Et son teint au vostre pareil.

Las ! voyez comme en peu d'espace,
Mignonne, elle a dessus la place
Las ! las ses beautez laissé cheoir !
Ô vrayment marastre Nature,
Puis qu'une telle fleur ne dure
Que du matin jusques au soir !

Donc, si vous me croyez, mignonne,
Tandis que vostre âge fleuronne
En sa plus verte nouveauté,
Cueillez, cueillez vostre jeunesse :
Comme à ceste fleur la vieillesse
Fera ternir vostre beauté.