IMG_1171IMG_1174

 Ah qu'elles sont jolies, les mauvaises herbes du Donjon. Admirez ce magnifique plant de pâquerette, extasiez-vous devant ce chiendent en liberté, laissez vous aller à une pointe d'émotion face à ce magnifique parterre de fleurs de trèfles.

Toutes ces beautés, nous les devons à deux évènements bien navrants. Le premier étant le décès de notre amie la Tondeuse... Tu nous a bien servie chère vieille chose, va en paix...Et surrtout, de l'affreuse crise de sciatique qui a cloué à la maison pendant 3 semaines Barbe-Bleue.

Barbe-Bleue, qui ne va jamais chez le médecin, qui ne veut jamais prendre un médicament, qui consomme de la malbouffe comme d'autres respirent, qui travaille 12 heures par jour, qui passe ces week-ends à arracher de l'herbe et autres activités ludiques dans son jardin.

Barbe-Bleue qui s'est retrouvé, durant ces 3 semaines, 4 fois chez le médecin, 1 fois aux urgences, 1 fois devant 1 scanner.

 IMG_1175

Barbe-Bleue, qui a découvert en une demi-journée que ce que je lui disais depuis des années, à savoir, qu'il était possible grâce aux joies conjugées de la WI-FI et de l'informatique, de travailler sur ses logiciels de devis et de plans en restant au Donjon, et bien tout cela était vrai. Et a pris deux heures à l'informaticien à paramétrer. Un léger vertige devant le nombres de moments familiaux gâchés que nous aurions pu éviter m'envahit, je vous l'avoue.

Ce même vertige qui s'accroît considérablement si vous voulez bien songer à tout ce que peut sous-entendre la simple notion de "Un homme malade à la maison". Il vous suffit de savoir qu'à deux reprises, Donzelle, Pirate et moi-même, nous sommes carrément sauvés du Donjon le samedi après-midi sous le prétexte fallacieux de soldes, de courses et de visites à la bibliothèque municipale. Quand on songe que Pirate, le grand fan de son père, qui ne veut jamais bouger de la maison, qui hait faire les courses, ne veut jamais essayer un vêtement et refuse d'ouvrir un livre depuis 3 mois était volontaire, ça vous donne une idée de l 'atmosphère riante et sereine qui pouvait régner au Donjon.

Depuis le début de la semaine, Barbe-Bleue, quoiqu'encore souffrant, a repris cahin-caha le chemin de son entreprise adorée.

Depuis le début de la semaine, Donzelle et Pirate savourent les joies simples du dorlotage de petits-enfants chez leurs grands-parents.

Depuis un mois, je subis tous les matins le récit complet des heures de réveils et d'endormissements de Barbe-Bleue, à qui j'ai tout de même signifié ce matin que je m'en fichais éperdûment que je n'avais pas besoin de connaître TOUS les détails, étant moi-même sujette à insomnies et Barbe-Bleue aussi discret qu'un éléphant de mer.

Et dimanche, alors que Barbe-Bleue, qui a mis tout son orgueil de mâle dans le fait de refuser que JE m'occupe de la pelouse, a emprunté la tondeuse de son père et tel Attila, a tout coupé ras.

Pirate a juste eu le temps de sauver un cadeau pour Maman.

pirate herbeux