tea & book

Comme je le disais dans un post précédent, j'ai retrouvé une vieille amie, la lecture.

Ca n'a pas été facile, tant on se laisse distraire par toutes ces sollicitations, réseaux sociaux notamment.

Je ne suis pas dans l'optique d'une digital detox mais dans celle du temps choisi, à opposer au temps perdu. Par exemple, papoter sur un forum lecture n'est pas du temps perdu, puisqu'outre pas mal d'interactions avec les autres membres, cela me permet de nourrir ma plus grande passion : La lecture.

Le mot clef, c'est bien la passion. Ou à tout le moins l'intérêt réel porté aux choses. Forte de ce constat, le premier ménage a été effectué sur Facebook. La plupart du temps, on n'y trouve que des panneaux emplis de pensées pseudo-philosophiques (Avec un peu de chance, il n'y aura pas de coeurs dessus) et des vidéos de chatons. Je continue à y aller car certains de mes contacts et amis y partagent quelques pensées ou moments ou même des blagues nullissimes mais drôles des articles de fond. Un check rapide me permet d'aller à l'essentiel, et j'ai épuré considérablement mon fil.

Instagram ou Snapchat (Dont ma "maitrise" récente est essentiellement due à Greluche qui a répondu au SOS maternel) ne me prennent pas beaucoup de temps étant plutôt avare d'abonnements. C'est ma petite détente en rentrant du travail, 10 minutes environ.

Reste Pinterest. Pinterest est vicieux. Pinterest aura ma peau. J'y suis allée du bout des lèvres et des doigts, persuadée du manque d'inteêt de l'épinglage d'images. Et puis Pinterest est devenu une drogue. Pinterest est devenu le réceptacle de toutes ces vies que je ne vivrai pas et pour lesquelles je crée un tableau.

kensington 1906épée d'arthurcap au largebalancoire ferme

mariage indienprovencecuisinetransats

 

Tous les soirs, j'épingle un peu. Au départ, essentiellement des photos anciennes, ça m'a toujours émue de voir ces vies passées, ces gens qui au delà des années semblent avoir quelque chose à nous dire. Puis, j'ai créé des tableaux sur les sujets qui m'intéressaient (La lecture, les huiles essentielles, la cuisine...) avant de laisser courir mon imagination débordante. Une princesse hindoue côtoie ainsi une fille de corsaire ou une jeune noble médiévale. Je rêve, je vis, je suis loin de mon salon. 

Assez curieusement, c'est même grâce à Pinterest que je me suis lancée dans de nouveaux projets d'écriture (Je vous en parlerai plus tard, ca débute, c'est tout frais..), et que j'ai retrouvé le goût du blog. Le goût des blogs, même si je me rends compte que j'en suis beaucoup moins qu'avant, tant je fuis ces blogs commerciaux trop bien léchés.

Mais surtout, mon imagination réveillée a retrouvé le plaisir de lire, le grand bonheur de s'engloutir dans une histoire jusqu'à ne plus entendre ce qui se passe autour de soi, la liberté de vivre tant d'autres vies que la mienne...

 

Toutes les images sont tirées de mes tableaux Pinterest  sur lesquels toutes les mentions d'origine et de droits sont présentes.