msn_0168Aujourd’hui, c’est dimanche. Les volets se sont levés sur un ciel gris. Il pleut. Cette petite pluie fine et pénétrante qui n’appartient qu’aux pays du Nord. Cette pluie qui peut durer une heure, une journée, une semaine. Cette pluie qui fait l’herbe verte et les arbres foisonnants.

Un dimanche matin où les enfants viennent rejoindre leurs parents au chaud sous la couette, pour une séance de câlins, une séance de chatouilles, une séance de rires, une séance de lecture blottis entre Papa qui ronfle pour de faux et Maman qui raconte…

Un dimanche matin qui fleure bon la brioche maison dans toute la demeure, un dimanche matin de cuisine, parce qu’il pleut. Mélanger une sauce, ajouter la farine, casser un œuf, décider gravement du dessert. Réciter une poésie, confectionner une roulotte en papier pour le caté, dessiner un cœur pour Maman et un arbre pour Papa.

Tiens, il pleut encore !

Un repas de famille où on discute tellement, et qui dure longtemps, parce qu’on a beaucoup à se dire.

Un après-midi de jeux –Oh, il pleut toujours- Monopoly ou Saute-Tigrou, est-ce-qu’il est beau mon dessin – Tu peux me gonfler un ballon ?

Une fin de journée dans un bain chaud, avec le miroir de la salle de bains plein de buée. Regarde je sais mettre ma tête sous l’eau !

Une soirée croque-monsieur Oooohh c’est bon, j’en veux encore !

Un lit tiède et calme, des bisous, des yeux qui se ferment.

Quel beau dimanche nous avons passé !

Tiens, il ne pleut plus…